Ces courtes présentations de 20 min sont offertes en ligne, en direct,  les jeudis à 13h et sont suivies d’une petite période de discussion. Les professeurs-chercheurs de CentrEau, mais aussi des conférenciers invités, présentent, de manière légèrement vulgarisée, leurs travaux de recherche et leur importance. 

residence isolee Seb Cottinet 900 - Pensez Bleu
Crédits: Sébastien Cottinet

Premier webinaire 2021 et le 29e webinaire de la série Hebd’Eau intitulé « Développement d’un procédé électrochimique ERG innovant pour le traitement et le recyclage des eaux grises issues des campements de chantiers ».

Conférencière Rimeh Daghrir, Chercheuse au Centre des technologies de l’eau et chargée de cours au Cégep de Saint-Laurent, membre régulière de CentrEau et coresponsable de l’Axe Usages de l’eau.

Langue : Français, avec diaporama en français

Résumé :

Actuellement au Canada, on dénombre des millions d’habitations isolés, incluant des résidences, des campings, des campements de chantier, etc. Il a été rapporté récemment que plus de 150 milliards de litres d’eaux usées issues de ces habitations sont insuffisamment traitées ou non traitées et par conséquent sont rejetées annuellement dans les milieux naturels [1]. De même, les habitudes de consommation d’eau, et donc les débits d’eaux usées et leur répartition journalière pourraient être différents de celles communément observées dans les résidences classiques.

Le traitement sur site peut apporter une certaine souplesse de gestion et représente une approche économiquement rentable pour les communautés et agglomérations peu peuplées et éloignées. L’objectif de ce projet de recherche est de développer un procédé électrochimique ERG ayant un aspect non polluant et efficace pour le traitement et le recyclage sur site des eaux grises issues des campements de chantiers. Les résultats préliminaires ont démontré que la technologie ERG a permis d’atteindre les exigences de la norme NSF-350 en terme de traitement et de recyclage des eaux grises provenant des campements de chantier. Cette réutilisation des eaux grises traitées pourrait réduire la demande en eau jusqu’à 30% de la consommation domestique totale [2; 3].

[1] Environnement Canada, 2016; [2] Ghaitidak D.M., Yadav K.D (2013) Environmental Science Pollution Research 20: 2795-2809; [3] Chaillou K., Gérente C., Andrès Y., Wolbert D (2011) Water Air Soil Pollut 215:31-42.

 

Détails et inscription

(inscription gratuite mais obligatoire)

Articles recommandés

Aucun commentaire, ajoutez le votre!


Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *